Historique et Evolution des Covenant Players

Le but des Covenant Players est de proposer des pièces de théâtre sur scène d'un niveau professionnel comme outil de communication au service des dirigeants des organisations qui nous engagent. Grâce à un répertoire de plus de 3,000 pièces, chaque programme est fait sur mesure pour répondre aux besoins de l'utilisateur. Les représentations ont lieu sur invitation d'organisations communales, d'entreprises, d'établissements scolaires, de maisons de retraite, d'hôpitaux, de bases militaires, de banques, d'églises, d'associations du secteur social; dans la rue, dans des camps de réfugiés, des foyers de réinsertion social, des cafés-théâtres - partout où le théâtre peut être utilisé comme outil efficace de communication.

La première équipe des Covenant Players arriva en France en 1983, et les équipes s'y sont succédées donnant des représentations en anglais et en français. En 1990, l'organisation se déclara Association Loi 1901 à but non-lucratif. Puisque chaque équipe des Covenant Players a des comédiens anglophones, les troupes jouent régulièrement en France en langue anglaise pour les cours d'anglais sur des thèmes sociaux par le biais du Programme de Communication en Langue Anglaise dans des établissements publics et privés. Cette activité qui rencontre un grand succès, continue en France et en Europe, Asie et Amérique Latine.

Des représentations en langue française sont données dans toute la France. Ceci comprend des activités dans des prisons sur des thèmes sociaux à l'invitation des directeurs, aumôniers et conseillers. Et il y a des séances régulières dans des cafés-théâtres, des églises et des organisations communales.

La première invitation à jouer en français dans le milieu de la santé scolaire a vu la troupe participer à une "Journée SIDA" à Joigny dans l'Yonne. En Seine et Marne, un programme a été présenté à Meaux, dans le quartier Pierre Colinet sur les thèmes de la prévention de la violence et de l'abus des drogues et de l'alcool.

Les Covenant Players sont nés en septembre 1963. Cela faisait plusieurs années que le fondateur de l'organisation, le dramaturge et réalisateur Charles M. Tanner, travaillait au développement du concept du théâtre sur scène comme outil de communication au service des autres. En 1963, ce travail a abouti quand on lui demanda d'écrire et de mettre en scène trois pièces pour une conférence importante sur l'Education Chrétienne en Californie du Sud aux Etats-Unis. Le très grand succès remporté par ces représentations mena à des invitations à donner les pièces en tournée.

La première année, il y eut 64 représentations, et 364 l'année suivante. La première troupe de tournée permanente fut formée en 1965, et une croissance soutenue s'ensuivit, avec l'établissement de troupes multiples de tournée couvrant des territoires géographiques précis.

Depuis lors, les Covenant Players ont formé plus de 110 troupes itinérantes à plein temps dans les cinq continents, et ont donné plus de deux millions représentations en 21 langues de par le monde.

En 1975, les Covenant Players ont été invités en Europe pour travailler avec les forces armées américaines et canadiennes sur les thèmes de la toxicomanie, la prévention du suicide, l'harcèlement sexuel, la solitude et la communication au sein de la famille. Ce travail continue aujourd'hui et une équipe sert en Bosnie. De plus, depuis 1975, l'organisation a signé un contrat pour présenter un programme fondé sur le programme scolaire dans les écoles pour familles des militaires du Département de la Défense des Etats-Unis en Europe et en Extrême Orient.

"National School Assemblies", une organisation nationale aux Etats-Unis qui fournit des programmes éducationnels aux établissements scolaires publics, a signé un contrat avec les Covenant Players pour qu'à partir de 1980, ils sillonnent le pays présentant des programmes sur les valeurs, la pression des groupes, le respect des autres, la violence, et le travail d'équipe.

En Australie, depuis 1980, les Covenant Players ont régulièrement reçu l'agrément officiel des Départements d'Education des différents états du pays. Pour faire face à la nouvelle demande, M. Tanner a écrit des pièces s'adressant à différents tranches d'âge sur des thèmes tels que la toxicomanie, apathie, le développements des capacités personnelles, les buts, le SIDA, la solutions des conflits, la grossesse des adolescentes, les enfants maltraités, et l'autisme.

En 1994, un contrat a été signé entre le "Board of Education" (Conseil de l'Enseignement) de la ville de New York et les Covenant Players pour des prestations à plein temps dans les établissements scolaires de la ville (écoles primaires, collèges, lycées). Cet arrangement a été renouvelé chaque année depuis et continue. Entre 1990 et 1998, la société "General Electric" a parrainé les Covenant Players pour qu'ils présentent des programmes sur la solution des conflits et la toxicomanie dans les établissements scolaires publics de l'Etat de New York.

Dans le domaine de la formation en techniques de communication, les Covenant Players ont travaillé en Europe, au Brésil, au Mexique, à Taiwan, à Hong Kong, et aux Etats-Unis et au Canada. A ce propos, une fois par an depuis 1988, le Séminaire Pédagogique de l'Enseignement Secondaire à Lausanne en Suisse engage la troupe pour ce même but. En 1996, le "Hong Kong Institute of Education" (l'Institut d'Education de Hong Kong) a inclus les Covenant Players dans leur programme scolaire, pour pouvoir présenter aux enseignants stagiaires des programmes sur des sujets tels que le respect des enseignants, la prévention du suicide, et la toxicomanie.
L'organisation chrétienne des Covenant Players n'est pas sectaire et respecte pleinement la laïcité.

Connaissant l'impact des pièces sur les élèves, ainsi que la compétence qu'ont les Covenant Players pour aider les éducateurs à atteindre leurs objectifs, les Covenant Players désirent être disponibles comme ressource pour les établissements scolaires et les programmes spécialement conçus pour le soutien des enseignants, des médecins et infirmières scolaires, ainsi que tous les autres professionnels en France et dans le monde.

Picture1